Dans ma ville : mon mandat d’élue à la Roche-sur-Yon

Elue en 2008 aux élections municipales à la Roche-sur-Yon,  j’ai exercé pendant 6 ans le mandat de conseillère municipale et communautaire au sein de la majorité de gauche. Durant ce premier mandat, j’ai exercé la responsabilité de la délégation « patrimoine, histoire et animation culturelle » et celle de Vice-présidente de l’EPCCCY ( établissement public culturel cinématographique yonnais). La  volonté de permettre au plus grand nombre d’accéder aux œuvres culturelles comme  à l’histoire de notre ville a guidé les actions que j’ai souhaité soutenir ou impulser. Le lancement du dispositif  » « art-vacances » qui permet aux enfants de découvrir de nombreuses activités culturelles pendant les vacances scolaires et cela avec des tarifs garantissant cette accessibilité en est emblématique.

Afin de mieux faire découvrir notre ville, en ayant à coeur de travailler constamment avec les associations oeuvrant pour le patrimoine et des compagnies de théâtre, un « rallye du patrimoine » pour les élèves du primaire ainsi que des visites théâtralisées (théâtre, hôtel de la ville) et des concerts ont été proposés lors des Journées européennes du patrimoine. Afin d’élargir les moyens de faire connaître l’histoire de notre ville, le soin de réaliser une B.D sur l’histoire de notre ville a été confié à Jean-Blaise Djian (scénariste) et à Damour (dessinateur). Elle est sortie en novembre 2013. 

photo Léaud Poupaudesprit FIF 2Cf presse FIF 2013 1Comme Vice-Présidente  de l’EPCCCY ( établissement public culturel cinématographique yonnais), j’ai eu beaucoup d’intérêt à suivre les projets du cinéma de centre-ville Le Concorde restauré par la majorité municipale de gauche et réouvert en 2008. Un beau défi à relever que de soutenir  dans les actes la diversité cinématographique  ! En 4 ans, le Concorde a « fait ses preuves » et a permis à de nombreux spectateurs d’avoir accès à des films « art et essai » et films en » VO ». Tout un travail d' »éducation à l’image » s’est également développé. En 2010, une nouvelle version du Festival International du Film a vu le jour associant dans la programmation Yannick Reix et Emmanuel Burdeau. Au cours des éditions 2010-2013, un public nombreux et varié (18000 spectateurs en 2012 !) a pu assister à des rencontres avec de grands noms du cinéma (comme Abel Ferrara, Mathieu Amalric, Michel Hazanavicius, Kelly Reichardt, Jean-Pierre Léaud, Bernadette Lafont, Xavier Beauvois…) et découvrir une programmation riche, y compris pour le jeune public.

Pendant ces 6 années, j’ai également, comme élue référente du quartier « Rivoli-Courtaisière-Robretières », eu plaisir à animer le dispositif de démocratie participative des « enveloppes de quartier ».

En septembre 2013, Gaël Brustier traçait pour la Maison des élus un portrait évoquant ces différents engagements et le lien intime qui les lie à mon choix de la philosophie http://www.maisondeselus.fr/martine-chantecaille/ .

Co-listière de la liste Vive la Roche aux élections municipales de mars 2014 qui ont vu l’élection d’une liste de droite, je siège désormais dans l’opposition au conseil municipal et, bien évidemment, je continue à faire valoir, aux côtés des autres élus de gauche, de manière constructive mais déterminée, les principes qui ont guidé mon action lorsque j’étais dans la majorité.

 

Laisser un commentaire