La Roche-sur-Yon : arrivée du tour et travail du dimanche

Le dimanche 8 juillet 2018, la Roche-sur-Yon accueillera la deuxième étape du Tour de France 2018. Un évènement sportif rare dans notre ville puisque la dernière fois où il s’est produit remonte à… 1938.

Toutefois, malgré son caractère exceptionnel que la majorité municipale ne manque pas de souligner, malgré le fait que cette arrivée se déroule un dimanche ce qui favorise a priori la possibilité d’y assister, des Yonnaises et Yonnais ne pourront participer à ce spectacle sportif populaire pour des raisons dépendant strictement d’une décision politique.

Lors du conseil municipal du 14 novembre 2017, les élus de la majorité ont, en effet, décidé d’accorder 12 dérogations au principe du repos dominical, soit le maximum autorisé par la loi et le 8 juillet fait partie de ces dates !   Au lieu d’assister à l’arrivée du tour de France (qu’ils contribuent pourtant comme habitants à financer ! ), des salarié.e.s devront donc travailler dans les commerces ouverts.

J’ai tenu à rappeler hier en Conseil Municipal que tout devrait, au contraire, être fait pour que les moments festifs exceptionnels de notre ville soient accessibles à toutes celles et tous ceux qui  souhaitent y participer et ne se traduisent pas nécessairement par l’ouverture de commerces et l’extension au dimanche du temps de la consommation. Les euros des heures supplémentaires effectuées (sans toujours être choisies car le volontariat est souvent illusoire sur ce type de décision, particulièrement en période de chômage…)  ne compenseront pas plus la privation de ce temps social commun et l’absence des souvenirs partagés que la fatigue des salariés qui travailleront 5 dimanches de suite en décembre prochain.  

Les dérogations au principe du repos dominical sont beaucoup trop nombreuses dans notre ville : le 8 juillet vient le rappeler. Ce choix politique est éminemment regrettable. Je redis ma solidarité aux salarié.e.s qui seront concerné.e.s et qui auraient aimé voir « l’arrivée du tour ».  

Laisser un commentaire