La « folle journée » en région : quand les barrières se brisent…

11734_242_40x60-FJR-2015recadre001Le week-end prochain la Roche-sur-Yon vivra au rythme de la « folle journée », cet évènement culturel majeur dans la région des Pays de la Loire qui se déroule aussi dans notre ville depuis 2005 : 10 ans de concerts fabuleux auxquels les Yonnais ont pu assister grâce à la volonté de Jacques Auxiette qui, lorsqu’il est devenu Président de région en 2004, a décidé d’élargir considérablement le réseau des villes concernées, et ce au-delà de toute considération sur la couleur politique de la majorité municipale.
J’aime à souligner l’esprit particulier qui anime cette manifestation.
C’est en assistant à un concert de… U2 que René Martin en a eu l’idée : voir « Tous ces gens ensemble » lui avait donné l’envie de tenter une expérience similaire en musique classique, de briser des barrières et de faire partager au plus grand nombre un plaisir dont beaucoup sont trop souvent exclus.« Briser les barrières », c’est agir pour qu’un public large participe à la folle journée. Le prix des places particulièrement bas (de 2 à 10 euros), la durée des concerts (pas plus de 45 mns), les animations proposées en amont dans les établissements scolaires : tout est fait pour contrer les obstacles qui freinent trop souvent la découverte de la musique classique.
Briser les barrières », c’est aussi permettre aux plus grands professionnels et aux amateurs de se cotoyer le temps d’un week-end et au public d’écouter et de découvrir le travail des élèves et des professeurs du Conservatoire tout en ayant la chance d’entendre aussi des solistes et des orchestres d’exception.
– « Briser les barrières », c’est encore rappeler l’importance des liens entre les compositeurs, ne pas séparer un compositeur de ses prédécesseurs, de ses contemporains et de ceux qu’il a influencés, ne pas isoler l’œuvre du monde. C’est aussi pourvoir passer du baroque au jazz et cette année assister, par exemple, samedi à 21h un concert d’Anne Queffelec au Manège avant de se rendre à 22h au Fuzz Yon pour écouter Murcof et sa combinaison de son électronique et de musique classique.
Merci donc à René Martin pour sa « folle idée » et à Jacques Auxiette  pour sa détermination politique à en faire profiter le plus grand nombre !
Très beau week-end à tous de « folle journée » à la Roche-sur-Yon avec au programme cette année les « passions de l’âme et du cœur ».

 

Laisser un commentaire