Militants socialistes, soutenons les députés de l’ « appel des 100 » : ils nous représentent !

Après la lourde défaite des municipales, comme de très nombreux militants socialistes, j’avais espéré une  réorientation de la politique nationale apte à renouer le lien avec toutes celles et ceux qui avaient voté pour le « changement » en 2012 et, ne le voyant nullement prendre forme, s’étaient détournés des urnes ou avaient choisi la voie de l’extrême-droite.

Tel ne fut pas le cas ! Au lieu du sursaut attendu, la réponse donnée a été la confirmation « plus loin, plus vite » d’une politique de l’offre éloignée de la lettre comme de l’esprit du discours du Bourget et des engagements pris devant les citoyens. Changements de casting à la tête du gouvernement et du Parti Socialiste mais pour le cap politique : on persiste et on signe avec une majorité de plus en plus étriquée !

Lire la suiteMilitants socialistes, soutenons les députés de l’ « appel des 100 » : ils nous représentent !

Et maintenant ? Infléchir la politique nationale et lancer la reconquête locale !

électionsDimanche dernier, les citoyens Yonnais ont choisi de confier les responsabilités municipales à la liste d’une droite qui va de l’UDI et du Modem jusqu’aux ex porte-parole de la « manif pour tous ». La démocratie a parlé et je n’ai nulle intention de la remettre en cause.

Les raisons d’un tel vote sont multiples et si nous ne pouvons ni ne devons  nous exonérer de toute responsabilité locale dans cette défaite, le poids des raisons nationales ne saurait être écarté ou minimisé, sauf à passer sous silence le très grand nombre de communes ayant basculé de la gauche vers la droite.

Lire la suiteEt maintenant ? Infléchir la politique nationale et lancer la reconquête locale !

Ces politiques-censeurs en pleine « confusion des genres »

BradburyDonc nous en sommes là : en 2014, en France des responsables de l’UMP à l’instar des extrêmistes du « Printemps français » souhaitent que des livres pour enfants soient enlevés des bibliothèques publiques pour cause de diffusion de la fantasmée « théorie du genre » ! Sans l’once d’un scrupule démocratique, sans le moindre doute sur la légitimité de leur ingérence dans les choix des bibliothécaires ou des enseignants, ces sauveurs zélés d’une jeunesse prétendument en péril en viennent à citer des titres de livres qui ne méritent pour eux que le pilon et à « assumer » sans problèmes ( comme Nadine Morano l’a clairement affirmé hier soir sur le plateau de l’émission « Mots croisés ») un droit de regard et de censure.

Lire la suiteCes politiques-censeurs en pleine « confusion des genres »