Départementales : des défaites aux défis à relever…

électionDimanche, malgré les bons résultats pour la gauche obtenus dans les communes de la Roche-sur-Yon et Dompierre-sur-Yon, une majorité d’électrices et d’électeurs du canton de « la Roche-sur-Yon 1 » où je candidatais avec Philippe Gaboriau, Angie Leboeuf et Simon Briaud a choisi d’être représentée à l’Assemblée Départementale par des conseillers départementaux de droite.

J’en prends acte et je tiens à remercier très chaleureusement toutes celles et tous ceux qui, malgré le contexte national défavorable, nous ont accordé leur confiance.

Bien évidemment, parce que je suis impliquée dans la vie municipale de la Roche-sur-Yon où je vis et et suis engagée dans la vie locale depuis de nombreuses années, je suis particulièrement heureuse du vote des Yonnaises et des Yonnais qui, en nous plaçant largement en tête, ont montré que la gauche y était en reconquête. Nous y réalisons notre meilleur score : tout simplement merci !

Si en quelques heures, il n’est guère simple de tirer tous les enseignements, quelques points me semblent, toutefois, ressortir particulièrement de ces semaines de campagne et du vote de dimanche.

C’est, tout d’abord, une nouvelle défaite nationale pour la gauche.

Inutile de se voiler la face car les faits sont têtus : après les municipales, les européennes, les sénatoriales, ces élections départementales ont confirmé la déception des Françaises et des Français à l’égard de la politique conduite nationalement, voire leur défiance à l’égard de la politique en général comme la forte abstention en témoigne. Les très nombreux porte-à-porte, tractages et rencontres citoyennes effectués pendant cette campagne ne laissent aucun doute sur les attentes des citoyens non satisfaites et leur perplexité devant le sens et l’intérêt de voter si cela, finalement, ne change pas une vie parfois très dure. Malheureusement, lors de cette élection il s’agissait de désigner des conseillers départementaux pouvant agir directement sur l’action sociale et si, en Vendée, cela ne changera rien puisque la droite y brille déjà par ses carences, ailleurs ce sont des dispositifs sociaux mis en place par des assemblées de gauche qui ne bénéficieront plus aux habitants. Je pense, par exemple, à l’action du Conseil Général de l’Essonne présidé par Jérôme Guedj qui a développé des maisons de retraite publiques beaucoup plus accessibles que les maisons de retraite privées  ou encore au dispositif des « visiteurs de convivialité » mis en place dans l’Oise sous l’impusion d’Yves Rome, un socialiste aussi, dispositif dont j’ai parlé sur ce blog et dont j’entendais bien porter l’intérêt en Vendée…

Lire la suiteDépartementales : des défaites aux défis à relever…

Un multi-accueil n’est ni un investissement inutile, ni une « aberration » !

petite enfanceLors du Conseil d’Agglomération du 17 mars dernier, Luc Bouard, maire UMP de la Roche-sur-Yon qui- malgré ses promesses de campagne- en est le Président et Luc Guyau ont mis en cause le bien-fondé du multi-accueil prévu à Dompierre-sur-Yon décidé lors du précédent mandat (mandat qui, rappelons-le, avait permis -enfin !- sous l’impulsion de la majorité de gauche d’alors le passage de communauté de communes en communauté d’agglomération et impulsé ainsi un vrai projet de territoire centré sur les besoins des habitants).
Quand on estime que les enfants dès leur plus jeune âge doivent avoir des conditions d’accueil aux normes et aptes à permettre leur épanouissement ;

quand on sait que la question de l’accueil de la petite enfance peut constituer un frein à l’emploi des femmes comme l’étude menée par le syndicat de pays  » Yon et Vie » l’avait clairement montré il y a quelques années ;

quand on fait confiance aussi aux maires pour savoir où se situe l’endroit le plus pertinent pour les habitants de leur commune, on ne parle pas d’une crèche comme d’une « aberration » ou comme d’un investissement à ne pas faire dans cette période.

Consciente des nombreux enjeux liés à l’accueil de la petite enfance, je me suis engagée résolument comme les autres candidats du Parti Socialiste, à soutenir demain comme Conseillère Départementale du canton de la Roche-sur-Yon 1 les communes qui voudront le développer.

Lire la suiteUn multi-accueil n’est ni un investissement inutile, ni une « aberration » !