Abrogation du décret « passerelle/passe-droit  »

JusticeL’abrogation du « décret-passerelle » permettant à des parlementaires, anciens ministres, assistants parlementaires de devenir avocat sans formation a été publiée ce matin au Journal Officiel ( http://www.journal-officiel.gouv.fr/frameset.html )

Passé en force par l’ancien gouvernement à quelques jours de l’élection présidentielle, ce décret avait pour fonction de garantir un lot de consolation doré aux parlementaires battus en juin.

Méprisant pour la profession d’avocat ( il avait, en ce sens, suscité l’indignation du Conseil National des Barreaux), le « décret-passerelle » témoignait aussi, d’une conception instrumentaliste des mandats politiques avec laquelle il était temps de rompre.

mediapartJe me réjouis donc de cette abrogation en faveur de laquelle je m’étais engagée publiquement, lors de la campagne des législatives, dans une tribune cosignée avec Barbara Romagnan, députée du Doubs ( publiée sur Médiapart ( http://blogs.mediapart.fr/edition/les-invites-de-mediapart/article/080612/nous-deputees).

Comme nous l’écrivions alors un mandat politique n’est « ni un passe-droit, ni un emploi » et la profession d ‘avocat n’est pas un simple » lot de consolation » pour candidats non réélus.  

1 réflexion au sujet de “Abrogation du décret « passerelle/passe-droit  »”

Laisser un commentaire